En France le contrôle technique est obligatoire pour les voitures mis en circulation depuis plus de 4 ans. Actuellement il est possible de rouler avec une contre-visite et de faire les réparations demandées dans un délai de 2 mois. En 2018 le passage du controle technique va encore évoluer, il est prévu : plus de points de contrôle et il sera interdit de rouler en cas de contre-visite pour des problèmes graves !

Points du contrôle technique en 2018

Points du contrôle technique en 2018

Plus de point de controles en 2018 pour le Contrôle Technique

Aujourd’hui le contrôle technique pour les voitures particulières (VP) compte 124 points de controle, en 2018 nous pourrons en compte 400 !

Entre autre un nouveau test anti-pollution avec contrôle 5 gaz pour mesurer les émissions de particules et d’oxyde d’azote (Nox) vise particulièrement les véhicules diesel. Actuellement, certaines voitures diesel d’occasion roulent sans leur filtre à particules, ceci est principalement dû au coût de l’entretien et du remplacement d’un FAP .  A partir de l’année prochaine, une voiture diesel qui aurait perdu son FAP pourra ne plus être valide au contrôle technique.

Contre visite du controle technique en 2018

Actuellement en cas de contre-visite, il est légal de rouler avec son véhicule et le propriétaire a un délai de 2 mois pour faire réparer sa voiture afin de repasser le contrôle sur les points en question. Ce délai sera raccourci à  24 H !

Voici quelques exemples de points pouvants généré une contre visite et donc vous empêcher de rouler:

  • pression insuffisante dans le système de freinage
  • fuite de liquide de frein
  • dommage externe sur le circuit de freinage
  • profondeur des sculptures du pneu non conforme
  • fuite d’air sur l’assistance de freinage
  • bocal trop sale pour laisser voir le niveau de liquide de frein
  • câblage électrique risquant de toucher des pièces chaudes ou en mouvement
  • corrosion du châssis diminuant sa résistance
  • chute probable de pièces du pare-chocs ou des protections latérales
  • porte qui ferme mal
  • serrure qui se bloque inopinément
  • siège mal fixé
  • etc..

Ces changements apparaitront à partir de Mai 2018
La durée de validité du controle restera de deux ans avec un passage obligatoire pour les véhicules de plus de 4 ans.