Comment fonctionne la prime à la conversion ? Qui est concerné ?

Depuis le 1er janvier 2018, la prime à la conversion des véhicules est accessible à tous !

Afin de répondre aux objectifs du Plan climat (mené par Nicolas Hulot), le gouvernement veut voir se renouveler rapidement le parc automobile des véhicules anciens et polluants.
L’objectif de ce nouveau dispositif est d’aider tous les Français, qu’ils soient particuliers ou professionnels, pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion en échange de la mise au rebut d’un vieux véhicule.

Prime à la conversion 2018

Prime à la conversion 2018

Quels sont les vieux véhicules concernés ?

Le véhicule mis au rebut doit répondre à certains critères tels que:

  • être une voiture ou une camionnette
  • le poids total autorisé en charge ne doit pas excéder pas 3,5 tonnes et répondant aux critères ci-aprè
  • Pour les ménages imposables : Véhicule diesel immatriculé avant 2001 ou véhicule essence immatriculé avant 1997
  • Pour les ménages non imposables : Véhicule diesel immatriculé avant 2006 ou véhicule essence immatriculé avant 1997

Quel est le montant de la prime ? Pour quel type de véhicule acheté ?

Le montant de la prime à la conversion va dépendre du véhicule acheté ainsi que de la situation fiscale du foyer :

  • si le véhicule acheté est électrique d’occasion ou un véhicule thermique (essence ou diesel) Crit’air 1 ou 2, neuf ou d’occasion, dont le taux de CO2 est < ou égal à 130g/km la prime sera de 1000 € pour un foyer imposable et de 2000 € si le foyer est non imposable
  • si le véhicule acheté est un véhicule électrique neuf la prime sera de 2500 € sans condition de revenus
  • pour l’achat d’un deux-roues, trois-roues motorisé ou quadricycle électrique neuf la prime sera de 100 € pour un foyer imposable et 1100 € pour un foyer non imposable.

Un simulateur vous permet de connaitre votre prime à la conversion !